Tournez votre smartphone en mode portrait
pour consulter correctement notre site, merci!

Notre raison d’être

Si la crise sanitaire a eu une vertu, cela aura été de confirmer les limites de la mondialisation. Nous les connaissions déjà, elles étaient répétées sans cesse par suffisamment d’experts et d’influenceurs pour imprimer une marque profonde dans nos consciences. Mais il fallait peut-être payer le prix d’une catastrophe globale pour passer de la théorie à la pratique.

Une mondialisation mieux régulée

Nous y sommes. Si rien n’arrêtera les échanges planétaires, du moins les forces qui interdisaient de les réguler ont-elles été sinon anéanties, du moins considérablement amoindries.

Que vaut encore le profit lorsque la santé est en péril ? Les choix de bon sens qui s’inscrivent dans la protection de nos écosystèmes, nos emplois, nos différences culturelles sont désormais prioritaires. Certes sans repli national, au contraire dans la coopération et la collaboration internationale, pour s’assurer ensemble, sur tous les continents, que c’est bien le meilleur qui est tiré de chacun et non le pire.

Un modèle plus juste et plus durable

La France, dans de nouveau modèle universel, espérons-le plus juste et plus durable n’est pas une exception. Elle a ses spécificités, comme tous les pays qui l’entourent jusqu’aux confins du monde. Si elle rayonne encore, elle ne cherche plus à imposer ses valeurs ou sa vision. Depuis longtemps en fait. D’ailleurs elle n’en a plus besoin.

Comme une belle marque qui a pris le temps de se construire sa notoriété et son image, elle a un acquis qui rayonne tout seul. Grâce à tous ceux qui la construisent par leur labeur quotidien, non pas par une volonté de puissance pervertie, mais pas un simple goût du travail bien fait.

La grandeur des pays

Ce qui aujourd’hui et demain fera la grandeur d’un pays, ce sera d’abord son savoir-faire. Et par grandeur, il faudra entendre niveau de vie, car un pays qui se vendrait à l’extérieur sans préserver son marché intérieur se condamnerait à la régression.

Ce n’est pas théorique ! On l’a suffisamment vécu depuis quarante ans pour savoir que c’est vrai. Il est donc clair qu’il faut produire ce qui peut l’être ici et pour cela former des talents adaptés et protéger des compétences acquises.

En priorisant les secteurs qui portent notre valeur-ajoutée et sont utiles à la fois pour notre économie et pour notre environnement. Bref, qui soient pensés dans une logique de développement durable.

Ce qui fait notre force

Nous sommes une terre d’agriculture, de gastronomie, d’artisanat, de confection, mais aussi de technologie de pointe, de recherche… Nous avons une force en nous, accumulée à travers les siècles, qui s’est peut-être étiolée, mais qui ne demande qu’à se réveiller.

A nous, ensemble, de lui offrir les meilleures conditions possibles pour que réveil se fasse du bon pied et augure une nouvelle dynamique profitable pour tous.

Un projet pour fédérer les énergies

C’est pour cela que nous avons créé Sacrés Français. Nous ne sommes ni des politiques, ni des scientifiques, ni même des paysans ; nous ne savons pas construire des avions, ni créer des accessoires de mode, ni tailler la vigne ; nous ne sommes que des publicitaires…

Mais ce métier, nous le maitrisons à la perfection, avec un savoir d’ici, construit avec des médias d’ici. Nous pouvons tout mettre en œuvre, fédérer toutes les énergies, pour que les acteurs de notre économie bénéficient des meilleures conditions afin d’émerger en premier, faire connaître leurs atouts en, premier, se faire préférer en premier.

Sacrés Français est fait pour vous

Sacrés Français n’est ni un coup d’après crise, ni une opération ponctuelle. C’est un projet durable, au profit exclusif des entrepreneurs passionnés qui, avec les moyens locaux, participeront au redressement de notre pays. Et pourquoi pas de l’Europe. Si vous êtes un de ces entrepreneurs, si vous produisez en France, ou si vous avez enfin pris la décision de relocaliser, Sacrés Français est fait pour vous. Uniquement pour vous. Avec Sacrés Français, vous bénéficierez à la fois de meilleurs tarifs, de services plus agiles et d’un intérêt renforcé des médias. Découvrez ci-dessous notre cahier des charges (pour qui, pour quoi) et nos premières solutions concrètes (comment, combien). Et si vous vous y retrouvez, contactez-nous.

Conditions d’accès

Sacrés Français est une initiative destinée à aider ceux qui priorisent la vie économique et sociale de notre pays. Elle n’est donc pas ouverte à toutes les entreprises, ni tous les annonceurs. Au contraire, Sacrés Français revendique la restriction de l’accès à ses offres comme un gage de sérieux et de cohérence.

Les conditions d’accès sont précises et elles doivent être intégralement respectées. Sinon, rien n’empêche bien sûr de faire appel à Big Success, l’agence qui a lancé Sacrés Français, aux conditions normales (quoique déjà attractives) qu’elle offre à tous ses clients.

1.

L’entreprise doit être locale, c’est-à-dire qu’elle doit être Française ou disposer d’un centre de décision situé en France, qui est maître de ses budgets, notamment marketing.

2.

L’entreprise doit produire principalement en France, au moins la moitié de ce qui constitue le produit (ou le service) dans sa totalité. Elle doit pouvoir le prouver.

3.

Les talents qu’elle emploie pour sa production doivent être contribuables en France. Il en va de même des profits de l’entreprise, qui ne peuvent majoritairement échapper aux taxes Françaises.

4.

Elle doit dans la mesure de ses moyens participer à la préservation ou à la formation de compétences locales, et ainsi participer à la bonne santé de la région où elle est installée.

5.

Ses activités doivent être bénéfiques pour ses collaborateurs, pour ses clients et pour son environnement. L’éthique, le respect et l’absence de dangerosité sont essentiels et devront pouvoir être démontrés en cas de doute.

6.

S’il s’agit d’une entreprise qui produisait à l’étranger et est dans un processus de relocalisation, elle doit pouvoir prouver qu’elle va effectivement réaliser à terme la majorité de sa production en France, et créer de l’emploi local.

7.

Si l’entreprise a pour vocation d’exporter des produits fabriqués en France, elle peut avoir accès à Sacrés Français, mais son cas doit être étudié pour savoir si les offres proposées peuvent lui convenir, puisqu’il s’agit principalement de médias diffusés en France.

Ils nous font confiance

Toutes nos études

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous voulez que l’on discute de vos projets ou juste en savoir plus ?
Prenons contact

Contactez-nous