À l’heure où de nombreux fabricants lancent leur capteur de puissance, on commence à avoir une belle diversité même s’il faut encore rester prudent, car tous les capteurs ne se valent pas.CyclOptim est une Start-up bordelaise qui propose un capteur de puissance dans les pédales, et elle fait appel au financement participatif pour boucler son projet.

Sous l’impulsion de Simon Dousset, l’initiateur du projet, l’équipe CyclOptim lance une pédale route et VTT/Gravel équipée d’un capteur de puissance très précis, annoncé avec +/- 1 % de précision, mais aussi léger, avec 175 g par pédale, soit 350 g la paire. On se situe ainsi à +50 g par rapport aux Assioma, qui sont leur concurrentes directes. Les CyclOptim sont compatibles ANT+ (le bluetooth LE ne sera pas disponible au début, mais rapidement une mise à jour interviendra pour ajouter cette fonctionnalité), ont une autonomie de plus de 30 h, ce qui laisse une semaine de vélo pour un mordu, et elles s’installent facilement avec une clé plate de 15 mm.

Les CyclOptim ont surtout comme avantage d’être compatibles route + VTT avec le même axe. C’est très ingénieux et permet aux pluridisciplinaires de ne pas avoir 50 capteurs… D’autant que d’un capteur à l’autre, on trouve souvent des différences, car cela reste de l’électronique. 

Une paire de pédale qui, comme tout capteur de puissance, demande à faire ses preuves, même si le produit a été rondement testé. À noter que les axes à capteurs disposent de 4 jauges de contrainte, pour garantir une précision de mesure de +/- 1 %.

Lire la suite sur 3bikes.fr