Le constructeur Renault Trucks et Oleo100 entament une collaboration visant à faciliter l’accès à ce carburant 100 % colza aux flottes de poids lourds, sur les anciens modèles de véhicules comme sur les plus récents.

À l’heure du Plan de relance, Renault Trucks et le groupe Avril vont proposer d’ici quelques jours une solution de transition énergétique “100 % française”, avec une offre associant véhicules et carburant, tous deux produits dans l’Hexagone. L’accord de partenariat, qui sera concrétisé fin septembre, s’appuiera sur des certifications reconnues. Il doit permettre l’adoption de l’Oleo100, un carburant produit à partir du colza par Saipol, une filiale du groupe Avril. Cette énergie alternative, substituable au gazole, garantit une réduction de 60 % des émissions de CO2 et jusqu’à 80 % des émissions de particules fines, avec des performances revendiquées comme similaires au gazole fossile. 

Blondel Voisin et France Benne séduits

La commercialisation du B100 à destination des flottes captives de poids lourds est autorisée par décret depuis fin 2018, Saipol a pu développer à la suite de cela un B100, Oleo100, garantissant une réduction de 60 % des émissions de CO2 et jusqu’à 80 % des émissions de particules fines, tout en soutenant l’économie locale grâce à un colza d’origine française 100 % biodégradable (qui ne rentre pas en concurrence avec la production alimentaire).

Grâce à des cuves connectées installées chez les transporteurs, mises à disposition gratuitement, les ravitaillements sont pris en charge et adaptés selon la consommation constatée. Plusieurs transporteurs ont été séduits par cette solution, comme Blondel Voisin, qui a converti la moitié de sa flotte de 100 véhicules, ou plus récemment le groupement France Benne et Clovis Location.

Lire la suite sur Actu Transport Logistique